Les chouquettes

2018-02-09_23.37.34.jpg

C’est le week – end ! Ici nous sommes encore sous la neige. Du coup pour un réveil tout doux et gourmand j’ai eu envie de faire quelques chouquettes pour accompagner le café et le beau manteau neigeux 😉.

Avec la pâte à choux de Christophe Adam (à faire la veille) :
160g d’eau
70g de beurre
90g de farine type 55
15g de poudre de lait entier, le Régilait !
160g d’oeuf (environ 3 oeufs)
3g de sucre en poudre
3g de fleur de sel
Qs de sucre perlé
1 jaune d’oeuf

Préchauffez le four à 250° chaleur statique, avec une grille sur le deuxième rail en partant du bas.
Dans une casserole, versez l’eau, puis ajoutez le sel, le sucre, et le beurre coupé en petits dés. Portez à ébullition, puis, dès que le beurre est fondu, ajoutez la poudre de lait. Remuez bien en laissant bouillir quelques secondes, et éteignez votre feu ou retirez la casserole.
Ajoutez la farine en une fois. A l’aide d’une cuillère en bois remuez vigoureusement pour éviter les grumeaux. Remettez la casserole sur feu moyen et desséchez la pâte en remuant sans arrêt pendant environ 30 secondes (elle doit se détacher parfaitement des bords)
Transvasez la pâte dans un récipient froid. Battez votre premier oeuf et ajoutez le à la pâte. Remuez vivement pour l’incorporer. Lorsque l’oeuf est bien incorporé faites de pareil avec les deux autres oeufs.
Transvasez la pâte dans une poche munie d’une douille lisse.
Couchez les choux en quinconce sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Veillez à bien les espacer, car ils gonfleront à la cuisson.
Badigeonnez légèrement de jaune d’oeuf et ajoutez le sucre perlé.

Éteignez maintenant le four, et enfournez pour 10mn.
Allumez ensuite le four à 160°chaleur statique, et prolongez la cuisson de 20 à 25 min.
⚠ surtout on n’ouvre jamais la porte du four avant au moins 20 min ou vos choux ne gonfleront pas.
Si les chouquettes sont bien dorés, sortez-les sécher 10 min four éteind, porte entrouverte. Puis laissez-les refroidir sur une grille.

Et voilà, vos chouquettes sont prêtes pour le petit déjeuner du lendemain matin.

Bonnes gourmandises !

2018-02-09_23.48.05.jpg

Une petite balade dans la neige avec mon fou !

2018-02-10_10.55.45.jpg

Publicités

Tarte au chocolat

2018-02-08_00.32.04.jpg

Un défi à relever, et me voilà avec une tarte au chocolat à réaliser ! Très contente du résultat même si le pochage de la chantilly n’est pas nickel car c’est la première fois que j’utilise la douille saint honoré.

En tout cas un vrai délice et chéri qui n’aime pas le chocolat en temps normal c’est resservit !

Pour un cercle de 18 cm

Ingrédients :

Pâte sablée : (il vous restera de la pâte que vous pourrez très bien congeler)

100 g de sucre semoule
1 gros oeuf
4 g de sel
125 g de beurre pommade
250 g de farine

 

Disque de chocolat blanc :

75 g de chocolat blanc de couverture

la ganache chocolat :

50 g de lait entier
120 g de crème liquide entière 33 %
120 g de chocolat noir 60%
2 oeufs
20 g de maïzena
75 g de sucre

Pour la chantilly au chocolat.

350 g de crème liquide entière 33 %
30 g de chocolat en poudre non sucré 100 % cacao
50 g de sucre

Préparation :

Pour la pâte sablée :

Dans un saladier, fouettez le sucre et l’oeuf jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajoutez le sel.
Incorporez le beurre pommade et fouettez jusqu’à ce que la préparation devienne crémeuse.
Incorporez la farine et pétrissez afin d’obtenir une pâte homogène. Formez une boule, filmez et réservez au frais au moins 30 min.

Pour le disque de chocolat blanc :

Hachez grossièrement 25 g (donc 1/3 des 75g) de chocolat de couverture ( un très bon de préférence. Cacao Barry ou Valrhona par exemple ). Réservez.
Mettez au micro-ondes les 2/3 restant, puissance 400 watts pendant 4 min.
Versez le 1/3 dans le chocolat fondu et mélangez vigoureusement à l’aide d’un petit fouet ou d’une petite fourchette.
Et voilà votre chocolat est tempéré !

Sur une feuille de papier guitare, ou à défaut une poche plastique pour classeur, versez le chocolat et lissez rapidement à l’aide d’une spatule. Lorsque le chocolat commence à cristalliser découpez un cercle de 16 cm avec un cercle à tarte ou entremet. Placez quelques minutes au réfrigérateur.
Décollez votre cercle et réservez.

Pour la ganache chocolat :

Dans une casserole, portez le lait et la crème liquide à ébullition. Pendant ce temps, battez les oeufs et le sucre jusqu’à blanchiment. Ajoutez la maïzena et mélangez de nouveau.
Versez le mélange lait/crème en filet sur cette dernière préparation tout en mélangeant au fouet. Ajoutez le chocolat et laissez poser 1 minute environ. Mélangez vigoureusement et reversez dans la casserole. Chauffez jusqu’à épaississement, comme une crème pâtissière.
Versez dans un plat, filmez au contact et réservez au frais.

Pour la chantilly au chocolat :

Dans un saladier, mélangez tout les ingrédients au fouet sans montée la crème et réservez au réfrigérateur

Cuisson de la pâte :

Préchauffez le four à 180 ° C.
Farinez légèrement le plans de travail et sortez la pâte du réfrigérateur. Étalez la sur 2 – 3 mm d’épaisseur. Déposez la sur le cercle préalablement beurré à l’aide du rouleau à pâtisserie et foncer la pâte ou découpez un cercle à l’aide de votre cercle à tarte puis découpez des bandes que vous viendrez déposer tout autour.
Découper le surplus à l’aide d’un couteau ou en passant le rouleau sur le dessus du cercle. Piquer le fond de tarte avec une fourchette.
Enfourner 20 min sur le deuxième rail en partant du bas.
Laissez refroidir 10 minutes puis déposez sur une grille.

Montage :

Montez votre chantilly bien ferme. Sur la pâte, a l’aide d’une spatule coudée déposez une fine couche de ganache, puis déposez le disque de chocolat blanc. Avec une poche à douille couchez le reste de la ganache et lissez avec une spatule coudée. Mettez la chantilly dans une poche avec une douille saint honoré et pochez tout le dessus de la tarte en commençant par le centre.
Il ne vous reste plus qu’à décorer !

Bonnes gourmandises !

 

Tarte à l’orange et au romarin

2018-02-05_21.00.48.jpg

Je vous présente ma deuxième version de la tarte à l’orange.

La tarte à l’orange et au romarin ! Elle n’est guère différente de ma première tarte mais quelques étapes diffèrent. De plus ce petit goût de romarin … hum, un délice !

Avec ces quantités j’ai pu faire 2 tartes dans des cercles de 20 cm de diamètre.
Ingrédients :

Pâte sablée :

100 g de sucre semoule
1 gros oeuf
4 g de sel
125 g de beurre pommade
250 g de farine

Crème à l’orange :

Le zeste de 2 oranges non traitées
1 bonne pincée de romarin (environ 3g)
230 g de jus d’orange (4 à 5 oranges)
3 œufs
2 jaunes d’œufs
75 g de sucre
25 g de maïzena
185 g de beurre très froid

Qs de cassonade (facultatif)

Pour la pâte sablée :

Dans un saladier, fouetter le sucre et l’oeuf jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajouter le sel.

2018-02-05_21.04.36.jpg
Incorporer le beurre pommade et fouetter jusqu’à ce que la préparation devienne crémeuse. (Sur la photo le beurre n’est pas encore complètement incorporé)

2018-02-05_21.18.16.jpg
Incorporer la farine et petrisser afin d’obtenir une pâte homogène. Former une boule, filmer et réserver au frais au moins 30 min.

 

Pour la crème à l’orange :

Porter à ébullition dans une casserole le jus des oranges, les zeste et le romarin.

2018-02-05_20.58.10.jpg
Dans un cul de poule, mélanger le sucre et la maïzena, ajouter les jaunes d’œufs, battre à l’aide d’un fouet puis ajouter les œufs entiers et mélanger de nouveau.


Verser petit à petit le jus sur le reste de la préparation tout en mélangeant énergiquement.

2018-02-05_20.57.14.jpg
Transvaser le tout de nouveau dans la casserole et cuire à feu moyen sans cesser de mélanger jusqu’à ce que le mélange épaississe comme une crème pâtissière.
Passer la crème au tamis se qui permettra de retenir le romarin afin de ne pas avoir de morceaux qui craquent sous la dent 😉. (Je n’avais pas assez de mes deux mains pour vous faire une photo car il ne faut pas perdre de temps afin que la crème ne refroidisse pas trop).
Ajouter le beurre bien froid coupé en petits morceaux et mélanger jusqu’ à ce qu’il soit entièrement fondu.

2018-02-05_21.09.28.jpg
Verser dans un plat, filmer au contact et réserver au frais jusqu’à complet refroidissement.

2018-02-05_21.05.38.jpg

Cuisson :

Préchauffer le four à 180 ° C.
Fariner légèrement le plans de travail et sortir la pâte du réfrigérateur. Étaler la sur 2 – 3 mm d’épaisseur. Déposer la sur le cercle préalablement beurré à l’aide du rouleau à pâtisserie et foncer la pâte.
Découper le surplus à l’aide d’un couteau ou en passant le rouleau sur le dessus du cercle. Piquer le fond de tarte avec une fourchette.
Enfourner 20 min sur le deuxième rail en partant du bas.
Laisser refroidir.

 

Sortir la crème orange / romarin et la fouetter légèrement. Verser sur la tarte et lisser à l’aide d’une spatule. Vous pouvez arrêter là ou bien comme moi caraméliser pour un effet encore plus gourmand.

Saupoudrer de cassonade et « brûler » avec un chalumeau ou passer sous le grill du four (attention bien surveiller).

Bonnes gourmandises !

 

 

 

Entremets framboise individuel

 

2018-02-03_22.27.26

En ce dimanche de février je vous propose mes petits entremets Monsieur / Madame. Le glaçage rose pour madame et le velours brun pour monsieur 😉.

La quantité de dacquoise peut paraître importante mais vous pouvez très bien congeler le surplus et vous en servir pour de futurs entremets. Un gain de temps !

Dans cette recette je vous apprend aussi à tempérer le chocolat au micro-ondes .

Allez place à la pratique !!!

Ingrédients

Dacquoise amande : pour 40 petites dacquoise

5 blancs d’oeufs
50 g de sucre semoule
140 de sucre glace
150 g de poudre d’amandes

Disque de chocolat :

100 g de chocolat noir de couverture

Mousse framboise :

250 ml de crème liquide entière 33% bien froide + 1 cuillères à soupe de sucre
250 g de framboises surgelées
2,5 feuilles de gélatine
1 càs de jus de citron
60 g sucre

Quelques framboises à insérer dans la mousse

Glaçage miroir rose pailleté :

75 g d’eau
150 g de glucose
150 g de sucre
100 g de lait concentré sucré
150 g de chocolat blanc (du bon chocolat de couverture)
5 feuilles de gélatine
5 g de colorant en poudre

Préparation de la dacquoise :

Séparez les jaunes des blancs
Montez les blancs en neige et serrez à la fin avec le sucre semoule.
Mélangez grossièrement le sucre glace et la poudre d’amandes.
Incorporez le mélange sucre et poudre d’amandes dans les blancs montés au robot muni de la feuille à vitesse lente ou tout simplement délicatement à l’aide d’une maryse.

Remplissez la poche à douille.
Couchez en cercles pleins votre préparation.
Elle doit bien se tenir sinon c’est que les blancs sont trop retombés.
Cuire une dizaine de minutes au four réglé à 180°C pour un biscuit moelleux à coeur ou quelques minutes supplémentaires pour un biscuit plus croustillant. C’est vous qui voyez !

N’oubliez pas de les laisser refroidir sur grille pour éviter que le biscuit ramollisse.

Préparation du chocolat :

Alors là même un novice peut y arriver ! Vous ne me croyez pas ?
Et si je vous disais que l’on peut tempérer son chocolat au micro-ondes ?! Toujours pas ? Et bien si, et même pas besoin de vérifier la température du chocolat. Il suffit de bien connaître son micro-ondes 😉. Allez c’est partie !

Hachez grossièrement 33 g (donc 1/3 des 100g) de chocolat de couverture ( un très bon de préférence. Cacao Barry ou Valrhona par exemple ). Réservez.
Mettez au micro-ondes les 2/3 restant, puissance 400 watts pendant 4 min.
Versez le 1/3 dans le chocolat fondu et mélangez vigoureusement à l’aide d’un petit fouet ou d’une petite fourchette.
Et voilà votre chocolat est tempéré ! Alors on dit merci qui ? Et bien merci Mr Michalak pour cette astuce 😉 !

Sur une feuille de papier guitare, ou à défaut un rhodoide, versez le chocolat et lissez rapidement à l’aide d’une spatule. Lorsque le chocolat commence à cristalliser découpez des cercles à l’aide d’un emporte pièce, ou d’un verre à bord très fin. Placez quelques minutes au réfrigérateur.
Décoller vos cercles et réservez.

Préparation de la mousse framboise :

Décongelez les framboises dans une casserole à feu doux ( ou alors vous avez été prévoyante et avez laissé décongeler tranquillement au frigo 😉 )
Passez au blender ou au mixer plongeant pour obtenir une purée.
Passez au tamis afin de séparer la purée des pépins. Il faut obtenir environ 150-200ml de purée de framboises.
Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans une grand volume d’eau froide.
Puis versez la purée de framboises dans une casserole. Ajoutez le sucre et le jus de citron et portez à ébullition à feu moyen. Retirer du feu.
Essorez la gélatine ramolli et ajoutez à la purée de fruits. Mélangez afin de bien la dissoudre.
Laissez refroidir pendant une bonne demi heure à température ambiante.
Montez la crème liquide en chantilly avec les 2 cs de sucre.
Ajoutez délicatement la purée de fruits refroidie à la chantilly.

Montage :

Versez la mousse jusqu’à la moitié dans des moules demi sphère. Insérez quelques framboises et recouvrez de mousse. Placez un cercle de chocolat et terminez avec la dacquoise. N’hésitez pas à appuyer un peu et lissez l’excédent de mousse avec une spatule. Déposez au congélateur pendant 3h minimum.

Glaçage miroir :

Plongez la gélatine dans un grand volume d’eau froide.

Dans une casserole, chauffez ensemble l’eau, le sucre et le glucose à 103°C.
Versez le tout sur le lait concentré et ajouter la gélatine. Mélangez vigoureusement.
Versez sur le chocolat blanc et le colorant.
laissez poser 1 minute et mixer avec un pied plongeant dans un récipient haut et étroit. Evitez le mouvements haut-bas avec le mixeur ! Vous pouvez le pencher légèrement. Attendre que le glaçage retombe entre 30 et 35°c puis versez sur l’entremet posé sur une grille.

Laissez décongeler vos entremets au réfrigérateur.
Dégustez !!!

Boulettes de lieu noir ( ou boulettes de Jess )

2018-02-01_22.47.13.jpg

On est vendredi et c’est jour de poisson ! Je vous présente donc mes boulettes de lieu noir aussi appelées « boulettes de Jess » en l’honneur d’une amie qui se reconnaîtra 😉.

Ingrédients :

2 beaux filets de lieu noir ( entre 450 g et 500 g )
3 tranches de pain de mie
2 oeufs
15 cl de lait
1 gousse d’ail
Persil, Aneth
Chapelure
Huile d’olive
Sel, poivre

Préparation :

Commencez par préparer les filets. C’est à dire vérifier qu’il n’y a plus d’arêtes, puis les hacher une première fois grossièrement.

Déposez le pain de mie dans le lait et laissez le absorber. Ajoutez au poisson, les oeufs, la gousse d’ail hachée, le persil, l’aneth, le sel et le poivre. Bien mélanger et mixer à l’aide d’un mixeur plongeant. Ajoutez le pain de mie essoré. Mélangez.

Dans une assiette mettez la chapelure. Faites des petites boules entre vos mains avec la préparation de lieu noir, et roulez les dans la chapelure.
Faites chauffer une poêle avec un fond d’huile d’olive et faire cuire les boulettes jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

Il ne vous reste plus qu’à servir accompagné de riz blanc et d’une sauce à base de crème et de citron.

Bon appétit !

Meilleur du chef, 10% de réduction.

Bonjour à tous !

Sur cet article qui sera régulièrement mis à jour vous trouverez des liens vers des sites avec des codes de réduction.

Pour commencer, 10% de réduction grâce au groupe Facebook « Cuisine, pâtisserie, boulangerie « . Ils se sont donnés du mal pour obtenir ce code alors n’hésitez pas à aller faire un petit tour sur leur groupe 😉.

Le lien c’est par ici -> cuisine pâtisserie boulangerie 

27540352_10215286232696942_1789511954748086684_n

Crêpes « galettes » de sarasin au poulet, champignons et chèvre.

2018-01-31_23.08.38.jpg

La saison des crêpes est ouverte ! A cette occasion je vous propose ma version de la crêpes salé, ou plutôt de la galette comme disent les bretons.

Ici une recette gourmande avec une béchamel inratable et facile.

Ingrédients :

Pour les galettes :

200 g de farine de sarasin
600 g de lait
50 g d’oeuf (un gros oeuf)

Pour la béchamel :

40 g de beurre
45 g de farine
500 g de lait entier
Sel, poivre, muscade

Pour la garniture :

2 blancs de poulet
200 g de champignons
100 g de bûche de chèvre
1 oignons
Sel, poivre
Qs de graisse de canard

La pâte à crêpes :

Commencez par préparer la pâte à crêpes.
Versez la farine dans un cul de poule avec 200 g de lait et mélangez. Puis versez le reste de lait. Terminez par l’oeuf et laissez poser une heure au frais.

La garniture :

Découpez le poulet en dès et faites cuire dans une poêle avec un peu de graisse de canard.
Tranchez les champignons et le fromage de chèvre. Eplucher et couper l’oignon en fines lamelles.
Faites revenir l’oignon et les champignons dans une poêle avec un peu de graisse de canard. Salez, poivrez.

La béchamel :

Pendant ce temps, dans un grand bol, faites fondre le beurre au micro-ondes.
Ajoutez la farine et mélangez. Repassez 45 secondes au micro-ondes.
Versez le lait froid en filet tout en mélangeant au fouet. Mettre 2 minutes au micro-ondes.
Assaisonner et mélangez vigoureusement. Chauffer de nouveau 2 minutes.
Fouettez et chauffer une dernière fois 1 à 2 minutes selon la puissance de votre micro-ondes.
Votre béchamel est prête !

Organisation :

Vous avez deux solutions soit, faire cuire vos crêpes à la minute, soit les cuire une première fois (mais pas trop !) et terminer la cuisson avec la garniture au dernier moment ce qui permet à tout le monde de manger plus facilement ensemble.

Pour la cuisson des galettes, préférez du saindoux ou de la graisse de canard plutôt que du beurre ou de l’huile.

Bon appétit !